Les étudiants mahorais s’organisent en collectif

Les étudiants mahorais s’organisent en collectif

Le CEM976, collectif des étudiants mahorais en Métropole, voit le jour le mois de janvier 2018 dans le but de défendre la cause des étudiants Mahorais.

 

Leur première action consiste à tirer la sonnette d’alarme face à des retards dans les versements de la bourse étudiante. Des étudiants Mahorais seraient toujours dans l’attente du versement par le conseil départemental du complément de la bourse nationale. Les médiateurs sociaux implantés dans les académies de France et en charge du suivi des dossiers des jeunes ne semblent pas être plus informés des causes des retards. Certains jeunes envisageraient même de rentrer à Mayotte.

 

Ce collectif qui ne compte pas s’arrêter là, a pour objet de représenter les lycéens et étudiants Mahorais devant les institutions de Mayotte ; de faciliter l’intégration des primo-arrivants dans l’hexagone ; d’informer les étudiants Mahorais des échanges avec les services de la DPSU ; de renforcer les liens entre les lycéens et les étudiants Mahorais ; de soutenir les projets à destination ou à l’initiative des étudiants Mahorais.

 

Le réseau Udjama soutient toutes les initiatives qui tendent à améliorer les conditions estudiantines de nos jeunes puisque l’avenir de Mayotte ne peut se construire sans une jeunesse bien préparée. Il invite tous les jeunes qui souhaitent s’investir dans une activité de bénévolat a rejoindre ce jeune collectif.

 

Lire l’article du CEM976 par l’info kwezi

http://www.linfokwezi.fr/le-collectif-des-etudiants-mahorais-en-metropole-tire-la-sonnette-dalarme/

 

  • Abonnez-vous à

    Obtenez l’ensemble des derniers contenus par e-mail quelques fois par mois.

  • Fermer le menu