Présentation de Mayotte

Surnommée l'Île aux Parfums, Mayotte  est un archipel  de 256 518 habitants composé de deux îles principales, la Grande-Terre , à qui elle doit sa forme d’hippocampe, et la Petite-Terre. A cela s’ajoute des petits ilots comme Mtsamboro réputés pour la richesse de leurs sols issus de l'activité volcanique.  

 

Situé à 8000 kilomètres de l’Hexagone, en zone tropicale , le territoire est d’une superficie de 374 km2. L’archipel est doté d’un lagon de 1100 km2 , l'un des plus grand au monde, entouré d'un récif de corail de 160km de long. 

Baignée par l’Océan Indien et le canal du Mozambique, Mayotte offre des paysage d’une grande beauté allant des sublimes plages de sable fin  aux cascades fraiches, qui marquent les forets, en passant par les points culminants dont les plus remarquables sont les Monts Choungi (594m) et Bénara (660m).

 

Mayotte bénéficie d'un climat équatorial de type maritime. Si les températures moyennes oscillent entre 23 et 30°C on distingue cependant une saison de pluie (kashkasini), très humide , d'une saison sèche (kussini) plus propice au tourisme. Protégée par Madagascar, les cyclones sont plutôt rares à Mayotte. Les plus notables datent de 1898 , 1950 1984 et 1987.

 

Ce climat favorise la végétation luxuriante de l’île et la présence d’espèces rares comme les Makis , une espèce de lémurien protégé , et les tortues marines. La mangrove, sorte de forêt tropicale qui mélange terre et mer, est une véritable nurserie pour les carangues, mérous et crevettes qui viennent y pondre à l'abris.

 

Mayotte est le 101ème département Français et le cinquième  département des Outre-mer. Français depuis 1841, le territoire est également devenu membre des régions ultrapériphériques de l'Union Européenne en 2014.

 

Sur la Grande-Terre, Mamoudzou, où se trouve la préfecture est la capitale administrative et le centre économique.

 

Issue d'un métissage entre les populations d'origine bantoue et les différentes vagues d'immigration principalement malgache, la population Mahoraise reste attachée aux traditions qui  présentes dans leurs  habitudes de vie.  

En outre, si le Français est la langue officielle, le Shimahoré et le Shiboushi restent maîtrisés par les Mahorais , à l'image du Breton, du Basque ou du Créole dans leurs territoires respectifs.

La femme Mahoraise, célèbre pour son rôle dans le rattachement de l'île à la France,  est également reconnue pour sa féminité. Elle sait porter le salouva ,kichali, msindzano, les bijoux et le anfout traditionnels.

Pour les habitants toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête. C’est ainsi qu’ils aiment se réunir, lors de grandes fêtes nationales, traditionnelles ou religieuses. Ces évènements particulièrement animés, attirent de nombreux spectateurs tant pour la musique traditionnelle que pour les plats mahorais concoctés à base de produits locaux.

Très parfumés et colorés, les marchés de Mayotte proposent un choix variés de légumes, de fruits, poissons, plantes médicinales ou fleurs. Mais ce sont les nombreuses épices utilisées dans la cuisine locale et les parfums qui valent à Mayotte d’être reconnue mondialement . La fleur d’ ylang ylang ,la  vanille et le jasmin sont les principaux joyaux de l’île. Fruit de la transmission d’un savoir-faire par les plus anciens, l’artisanat mahorais bénéficie aujourd’hui de l’expansion du tourisme afin de continuer son développement.

 

 

Dans un registre différent, mais non sans rapport avec le précédent, la population mahoraise est jeune et familiale. Plus de la moitié de la population a moins de 18 ans faisant de mayotte le plus jeune département de France. Avec un revenu médian, estimé par l'INSEE en 2011 , à 384 euros par mois, les ménages du département  se trouvent dans une situation beaucoup plus défavorable que la moyenne nationale.

Mayotte accueille à la fois des populations à très bas revenus mais aussi des ménages à hauts, et très hauts revenus. Les contrastes sociaux sont fortement marqués à Mamoudzou , avec des disparités persistantes entre les bidonvilles et les quartiers résidentiels.

Ce phénomène est aggravé par un taux de chômage de 26% et par la forte immigration clandestine, en provenance de la République des Comores et  de Madagascar, que subit le département. L'INSEE estimait en 2007 à 40%, la proportion de la population étrangère à Mayotte. 

Cette situation douloureuse, incarnée par l’image stigmatisée du département dans l’Hexagone, n’empêche pas Mayotte de s’ouvrir au monde en restant une destination authentique.